Destination: arbre

Une parachutiste piégée dans les cimes d’une forêt est sur le point d’être sauvée par un arbre centenaire. Quand la jeune femme observe des années plus tard un sachet qui s’est curieusement pris dans les branches d’un arbrisseau, elle se remémore sa survie miraculeuse dans cet environnement sauvage et magique.

Ce confinement aura été l’occasion pour moi d’adapter un poème en une animatique de 3 minutes. C’était un excellent entraînement, et j’espère en faire d’autres que je pourrai développer en format animé. Je souhaitais partager ces quelques concept arts et vous raconter leur histoire :

Voici le poème qui m’a servi de référence.

Cet exercice a été effectué dans le cadre d’un concours organisé par TantMieuxProd, la saison 8 de leur série « En sortant de l’école » mettant en lumière cette poétesse. Vous pouvez visionner les courts métrages des années précédentes sur leur site en cliquant ici, ils valent vraiment le coup d’oeil.

Au fond près du radiateur

Hello ! Je viens de réaliser un petit teaser pour une série de vidéos éducatives à développer sur Youtube. J’y réfléchis encore beaucoup, mais ce test réalisé en une semaine m’aura permis de me familiariser avec ce projet : « Au fond près du radiateur »!

Il s’agit d’une série informative-ludique, présentée par deux profs qui débattent de tous les sujets qu’ils pourraient aborder avec leurs élèves, mais qui ne sont pas au programme de l’éducation Nationale :

A travers des sketches, des analyses et des tutos, ils aborderont des savoirs pratiques, écrire du courrier, voter, cohabiter avec un colocataire, visiter un musée, ou de sciences humaines sur le code vestimentaire, le langage corporel, ou encore la graphologie, qui sont des savoirs qui attisent énormément ma curiosité, et que j’aurai grand plaisir à explorer dans ces épisodes.

Pour cette première minute, je vous présente l’intro de mon episode 1, qui aborde l’art d’écrire une lettre, informelle puis formelle pour impressionner un futur patron, mais aussi sa petite mamie.

Stellar Chronicles

« Dans un univers où les nuits sont très obscures et où les étoiles ne sont réelles que dans les contes, un petit prince capricieux et une reine au lourd passé, aidés par une troupe d’artistes déjantés, vont partir à l’aventure pour prouver au monde que les étoiles ont bel et bien existé. »

Pour un projet de série d’aventures qui est en cours d’écriture et de pré-production, je me permets de partager avec vous quelques images du personnage du prince Caprice, que j’ai crée il y a plusieurs années et à qui Esther Brustlein a offert le plus grand rôle de sa vie, dans une série qu’elle développe et qu’elle a nommé Stellar Chronicles. Elle y travaille depuis toujours, et la production avance bien vite. Je vous invite à jeter un oeil à son site qui se trouve ici, et vous laisse avec le portrait de ce prince au caractère bien trempé, qui n’a de cesse que de s’entourer d’étoiles. (quitte à utiliser une passoire pour que la lumière les projète sur les murs…! ne faites pas ça chez vous 😀 ).

Le film du samedi soir

 

Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’on sort d’une période inédite. A force de ne plus me soucier de mes vêtements du jour ou de porter du maquillage, j’ai parfois eu l’impression de rajeunir et de changer de tête. Ce confinement aura été l’occasion de dessiner plus qu’avant, d’écrire, de lire et de regarder des films, activités que j’adore et pour lesquels je mets volontiers de côté mes sorties. J’espère que de votre côté, vous avez gardé le moral.  Le soir du premier avril, j’ai eu le plaisir d’enfin voir les Dents de la Mer ! Cliquez sur le petit strip ci-dessous pour avoir un aperçu de ce visionnage… tendu !

The least we can say is that we have been through quite a peculiar time… I took the habit of not wearing makeup during the lockdown, which sometimes made me feel like my face was getting more « child-like ». I was able to draw and write more, read and watch movies, which are activities I love so much I can easily trade some time outside for them. I hope you guys managed to stay positive. During the evening of April 1st, I finally got to watch Jaws, and you can have a look at what I will mostly remember about this screening.

 

 

Portraits de héros


Ce challenge tourne depuis quelques temps sur instagram et j’avais hâte d’y participer : Voici quelques personnages que j’aime et que j’ai réalisé en variant un peu de technique pour chacun… La sorcière Karaba (Kirikou et la sorcière, Michel Ocelot), BlackSad, (Juan Díaz Canales et Juanjo Guarnido), James Fraser (Outlander series, crée par Ronald D. Moore), Scarlett O’Hara (Autant en emporte le vent, Victor FLeming), Lady Oscar (Versailles no Bara, Riyoko Ikeda), et le comte Dracula (F.F. Coppola). Le plus gros challenge n’était pas de les dessiner, mais plutôt de les choisir ! 🙂 en bonus, une Dita von Teese hors cases:

That challenge is a new instagram trend, and I really wanted to give it a go !  Here are some of my favourite characters, from literature, cinema or television. I tried to diversify my brushes and tools, which was great fun. The hardest part of the job was actually to chose them :p

Le Rêve d’Orphée _ Film de Fin d’études

Cecilia DERMY – « Le Rêve d’Orphée » from Ecole Emile Cohl on Vimeo.

Bonjour à tous !

Mon film de fin d’études est enfin disponible !

Je vous invite à découvrir les retrouvailles d’un couple séparé par la Révolution russe, sur une musique originale composée par Sebastian Halas (http://sebhalas.wixsite.com/monsite/my-songs), avec la belle voix d’Elena Granov. Un immense merci à eux pour cette collaboration très enrichissante et pour leur soutien.

Ce film est le résultat d’une dernière année très dense, avec de belles rencontres, et un apprentissage formateur quant à la gestion d’une réalisation de film.
Mais c’est aussi l’aboutissement de 5 années d’études d’Art, et le tomber de rideau sur ma vie étudiante !

Merci à l’école Emile Cohl, à ma famille et à mes amis de m’avoir soutenue et encouragée à mener ce projet.

Bon visionnage et n’oubliez pas de partager

Hi everybody !

My final-year student film is finally available online !

You are all invited to have a look at it, and discover a story of a couple separated by war in Russia. They listen to the same piece of music broadcast on the radio at the same moment. They reunite through a comforting memory, that brings them back to their story.

The original soundtrack was composed by Sebastian Halas (http://sebhalas.wixsite.com/monsite/my-songs), with the beautiful voice of Elena Granov. Thank you very much for your delicate work and help on that project, it was a pleasure to collaborate with you both.

This film is the result of a very meaningful and dense last year of Art studies. It gave me a deep understanding of what it takes to create a short movie from the very start, and it was really stimulating.

Thanks to Emile Cohl School, my family and friends for supporting me and encouraging me to lead this project.

Enjoy watching it and do not forget to share : D

La petite radio

Un peu de nouveauté par ici ! Je travaille encore sur mon projet de diplôme, j’ai entamé la production du court métrage avec des plans en noir et blanc inspirés du style graphique d’Aubrey Beardsley.  Voilà un premier décor pour vous donner un aperçu du résultat 🙂 Vous pouvez apercevoir le personnage principal du film : le petit poste de radio en bas à droite. Il aura le rôle de lier mes deux héros, séparés par la révolution russe de 1917…

Julia’s Room ( « Orpheus » short movie)

Hey there ! I am still working hard on my final year project, I’ve started the production of the short movie with some Beardsley inspired black-white sequences. Here is a piece of setting my characters are going to evolve in. You can see the biggest hero there, the little radio, that is going to create a link between two separate lovers in the midst of the 1917 russian revolution…

Orpheus no Mado

Je passe quelques heures de mon été à travailler sur les différents styles que je pourrai apporter à mon petit court métrage de fin d’études à Emile COHL. Je suis super heureuse d’adapter un passage d’un manga génial que j’avais lu pendant mes années lycée et pour lequel j’avais eu un énorme coup de coeur: « Orpheus no Mado » de Riyoko Ikeda. L’histoire raconte comment un triangle amoureux entre 3 étudiants d’une école de musique allemande va évoluer dans le chaos du début du 20ème siècle entre la première guerre mondiale, et la chute des tsars russes.

 

I’m spending a few hours of summertime working on the different graphic styles I can bring to my final year project at Emile Cohl.  I’m delighted at the idea of adapting an extract of a great manda that I read back when I was in highschool, and for which I had a real crush: « Orpheus no Mado » by Riyoko Ikeda. It tells the story of a love triangle with three students in a German school of music, who are going to evolve in a tumultuous early 20th century, amond the disasters of WW1 and the fall of Russian tsars.

Des bouilles et des couleurs


Ho j’ai fait du chara-design, tu sais, pas grand chose, une petite anim pour l’heure du thé, voilà.

J’ai regardé quelques épisodes de Blackadder, et je suis tellement fan de leurs bouilles, de leurs costumes et de leurs gags. Une version un peu plus colorée ici, on se refait pas.

You know, just a little chara design, not much, and here’s an animation for tea time 🙂 there you go

I’ve been watching a few Blackadder episodes lately, and I love these series so much, the characters funny faces and costumes, the whole thing cracks me up every time. Here is a version with a bit more color, I can’t help it.

Croquis Xilam

J’ai décidé de remettre à neuf des planches de croquis que j’avais préparées avant mon stage au studio Xilam de Paris pour janvier et février 2016. Je suis entrée dans ce studio la fleur au fusil, je me suis retrouvée entourée de collègues adorables, drôles et TELLEMENT studieux. C’était hyper motivant 🙂

Here are little sketches I made before entering Xilam Animation Studio in Paris for my 2months intership in 2016. I got in there with a lot en enthousiasm and could not wait to meet the team. My colleagues were adorable, funny and SO dedicated to their work. It was very inspiring 🙂